Les compétitions de voltige sont divisées en plusieurs niveaux qui vont des débutantsou Espoir(voltige positive) à la catégorie la plus élevée des monoplaces: l'Unlimited.

En France, il y a trois catégories de compétition de biplace:

  • catégorie Espoir (premier cycle);
  • catégorie Promotion (anciennement Desavoix - deuxième cycle);
  • catégorie National 2 (anciennement CF2).

Il y a trois catégories en monoplace

  • catégorie National 1 (anciennement CF1), équivalant au niveau international advanced
  • catégorie Excellence (anciennement Doret);
  • catégorie Élite, équivalant au niveau internationalUnlimited

Pour qu'un pilote puisse évoluer d'une catégorie vers la catégorie supérieure l'année suivante, il doit obtenir un résultat supérieur à 7/10 sur une compétition officielle. Pour pouvoir évoluer dans la catégorie supérieure au cours d'une même année, le pilote doit obtenir un résultat supérieur à 7,5/10.

Les compétiteurs se mesurent à plusieurs types de programmes: des programmes connus à l'avance que chacun peut répéter à sa guise, des programmes libres que chacun construit selon des règles commune mais qu'il peut ensuite répéter, des programmes inconnus que chacun exécute pour la première fois le jour de la compétition. Ces programmes sont naturellement les plus sélectifs.


Nouveautés 2016:

A l’occasion des championnats de France monoplace de voltige qui se sont déroulés du 28 juin au 1er juillet à Darois, près de Dijon, les compétiteurs des catégories Elite (Unlimited) et National 1 (Advanced) ont mis en œuvre les nouvelles règles internationales pour la première fois. Exit l’ancienne tétralogie des programmes «libre», «connu», «inconnu 1» et «inconnu 2». Désormais, les concurrents débutent par un «Connu-libre» construit avec cinq figures libres et cinq figures imposées. Comme les anciens «Libre» et «Connu», le nouveau «Connu-Libre» se prépare pendant les mois qui précèdent la compétition et privilégie les pilotes studieux.

En compétition, les figures de voltige sont codifiées selon une norme dite «Catalogue Aresti» du nom de son créateur, un aviateur espagnol.

alt

 
© 2012 Aéro-club de Bernay